Alps Café-Racers : une histoire de Mini

café racers, classicmini, Stories -

Alps Café-Racers : une histoire de Mini

Pour ce premier Post sur Alps Café-Racers, j’avais envie de vous raconter l’histoire de notre Mini Cooper, que vous voyez un peu partout sur notre site ! C’est la voiture qui nous sert à prototyper toutes nos pièces customs et que l’on a depuis pas mal de temps maintenant.  Ce n’est pas une première main bien entendu mais une chose est certaine : elle fait désormais partie à notre histoire familiale et ne la quittera pas de sitôt !

Des débuts compliqués

Ma passion pour les Minis ne date pas d’hier. J’ai acheté ma première auto en 2007 ! C’était notre toute première rencontre avec cet univers fait de plaisir de conduite, de petites frayeurs et de panne intempestives ! C’était une mini toute simple de 1989 doté d’un moteur 1000cc que j’ai refait de fond en comble avant de l’offrir à mon épouse. Au début, il n’était pas vraiment question que j’en achète une pour moi. Je suis un peu grand, la voiture n’est pas vraiment puissante, ni très confortable et avouons-le tout de suite : elle a un sale caractère.

Seulement voilà, la Mini est aussi terriblement fun à conduire ! Alors je me suis dit que j’allais m’en trouver une. J’ai donc revendu la vénérable 206 diesel qui nous servait de Daily à l’époque, bien décidé à me trouver une mini Cooper en suffisamment bon état pour rouler au quotidien.

La traversée de Paris

En 2007, j’habitais à Grenoble, au cœur des Alpes. Et c’est à Paris que j’ai trouvé la Cooper que vous pouvez voir sur le site aujourd’hui. Je l’ai trouvé auprès d’un passionné de Porsche 911 vintage qui l’avait acheté pour son épouse. Mais l’engin ayant été jugé « trop brutal » selon les standards modernes, madame avait décidé que plus jamais elle ne s’assiérait derrière le volant d’un engin qui de toute évidence essayait de l’assassiner à chaque sortie - ce qui n’était pas complètement faux. Un rapide coup de fil et l’affaire fut conclue sans visite préalable – après tout, un amateur de Porsche anciennes ne peut pas être fondamentalement mauvais. Et me voilà donc un matin d’automne, quelque part dans la banlieue nord de Paris avec mon chèque pour prendre possession de l’engin. Mon plan de départ était de mettre la voiture sur le train. A l’époque – on est en 2007 – il était encore possible de mettre sa voiture sur le train à la gare de Paris–Bercy et d’arriver à Lyon frais et serein… Hélas, le train était complet et j’ai donc ramené de nuit la petite auto par la route, de Paris à Grenoble. Inutile de dire que je n’étais pas mécontent d’arriver. Dire qu’à une époque, les gens partaient en vacances en famille dans ces autos… 

Notre Mini en 2008:

Alps Café Racer Mini - 2008

 

 

Depuis 2007, la petite Mini Cooper est donc dans la famille. Elle nous a suivi de partout, de Grenoble à Bruxelles où nous avons vécu 6 ans et désormais elle sillonne les petites routes tortueuses des Terres Froides, près du massif de la Chartreuse. Il s’agit d’un modèle Cooper de 1991 à carburateur. Le moteur a été réalésé à 1380cc par l’ancien propriétaire, auquel il a ajouté une ligne d’échappement centrale et quelques autres petites babioles qui font que ça marche quand même pas mal. La plus grosse modification entreprise par l’ancien propriétaire reste le passage des roues en 13 pouces. Ce n’est pas ce que je préfère mais à l’époque je n’y connaissais pas grand-chose et ça ne m’a pas choqué. Comme désormais les ailes ont été découpées, elle restera comme ça. Ça me rappellera que l’on n’en sait jamais assez et qu’il faut apprendre chaque jour.

Et aujourd'hui!

Depuis 14 ans, son état extérieur n’a pas bougé d’un iota. Les rares modifications concernent les poignées de porte Alps-Café Racers et un éclairage de plaque gravé à la main. La calandre toute croqué (une repro très mal finie) a été remplacée par une calandre noire refaite entièrement par mes soins. A l’intérieur, il y a eu plus de changement. J’ai conservé les baquets Cobras et installé un tableau de bord bois pour y installer des instruments supplémentaires, notamment une sonde de pression d’huile et un voltmètre Smiths.

 

 

 

 

 

 

 

 

On y trouve également un volant Motolita (semi-dished 13'') et depuis une plaque porte Interrupteurs Alps Café-Racers. Le chauffage a été changé au profit d’une unité plus moderne, plus efficace et moins gourmande en électricité. Le radiateur de chauffage qui fuyait était à changer de toute façon.

 

 

modified classic mini heater

Un futur en commun

Notre mini Cooper est dans la famille depuis 14 ans maintenant. Bien sûr, on a connu des hauts et des bas, comme ce jour où j’ai perdu le tube intermédiaire d’échappement sur la voie rapide, creusant un chouette sillon dans la chaussée. Ou encore cette fois où on a refait la boite parce que la seconde « craquait » un peu, pour s’apercevoir qu’il manquait plusieurs dents au pignon en question. :)

 

Mais malgré ces désagréments, une chose est certaine : cette voiture ne sera jamais à vendre. Elle restera dans la famille. Cela fait 14 ans qu’on l’a, et je resigne pour 14 ans sans hésiter !

 

 

custom made licence plate light